Blip.fm un deezer plus communicatif

décembre 19, 2008 at 1:31 (Buzz) (, , , )

blipfm

J’ai découvert il y a quelques minutes (merci Jérome) Blip.fm.

Ce service en ligne ressemble à deezer, cad qu’on peut écouter tout pleins de musiques gratos pourvu qu’on soit branché mais propose un mode de fonctionnement qui se rapproche plus de celui de twitter (outil de messagerie instantanée à la facebook status).

Le principe de Blip.fm est très simple, vous invitez vos copains et copines à se joindre à vous, chacun crée un compte (ça se fait en 40 secondes montre en main) et c’est parti. En fonction de son humeur on peut proposer aux autres d’écouter tout ce qui es dispo dans la base de musique de Blip … Il n’y a pas tout mais un sacré paquet quand même.  Blip.fm offre également la possibilité d’enrichir la base en fournissant simplement l’URL d’une musique dispo en ligne.

Si jamais vous n’avez aucun ou très peu de copains interessés (comme moi) vous pouvez vous contenter d’écouter les DJ »s en herbe du monde entier 🙂

Essayez Blip.fm, vous vous ferez une idée très rapidement !

Permalien 2 commentaires

Samy Daussat, une étrange simplicité

décembre 18, 2008 at 4:03 (A écouter) (, , , , )

Un petit billet pour vous parler de mon ancien prof de guitare manouche qui va sortir un nouvel album en 2009. En 1 an de cours avec le bonhomme j’ai évidemment énormément appris mais surtout j’ai compris qu’il n’était pas nécessaire  de faire complexe pour que ça sonne ! Bon c’est encore plus dur à mettre cette simplicité en pratique que de s’entraîner à faire les 24 du manche pour citer Romane.

Samy le fait très bien, il a un swing de déglingo et un phrasé digne de Django lui même. Non, la comparaison n’est pas douteuse je trouve, car le maître lui même penche toujours vers la note qui tue plutôt que vers les 10 notes qui font juste mal, si vous voyez ce que je veux dire.

Bref en parcourant les forums ce matin je tombe sur cette info pas encore confirmée : Album de Samy pour début 2009 en trio avec David Gastine (guitare, chant), Claudius Dupont (contrebasse) et en avant première quelques vidéos avec notamment des compos du trio. En voici une, pour les autres cliquez au bon endroit dans youtube 😉

La grande classe ce Samy !

Permalien Un commentaire

La méthode de Denis

décembre 18, 2008 at 1:27 (Pédagogie) (, , , , )

Cela fait maintenant plusieurs mois que je bosse les méthodes d’un certain Denis Chang. Ce guitariste Canadien est plus que doué dans ce qu’il fait de son instrument mais également dans l’utilisation des mots qu’il choisit pour nous expliquer les choses. Une bonne dose de pédagogie, une rigueur digne des plus grands chefs militaires et une petite pointe d’humour pour faire de ses DVDs une nouvelle référence en matière de méthode Jazz Manouche. A consommer sans modération (puisque avec de la modération on risquerai de ne jamais en venir à bout).

4

Permalien Laisser un commentaire

JéJé testing Guitar Rig

décembre 18, 2008 at 12:55 (Matos) (, , )

Je ne pouvais réelement commencer ce blog sans vous parler de celui qui a inspiré sa création.

Mon Collègue Jérome alias JCFrog qui a testé il y a quelque temps l’excellent soft Guitar Rig. Vous savez ce soft qui vous permet de réaliser les plus grands sacrilèges à moindre prix. Comme par exemple brancher votre Cort sur une Mesa Boogie…. voici son test (ICI) et surtout la vidéo James Hetfield style.

guitarrig3a

Permalien Un commentaire

De l’art d’Oise ?

décembre 18, 2008 at 12:14 (Matos) (, , )

Je suis tombé sur un post sur manoucheries.com (forum sur le jazz manouche que je fréquente) qui parlait de lutherie et plus particulièrement d’une nouvelle matière utilisée pour faire des guitares. L’Adroise ! Diable, comment est-ce possible ??? je n’y croyais pas mais c’est bel et bien vrai …. le preuve en images.

Permalien Laisser un commentaire

The Crazy Frog

décembre 18, 2008 at 12:09 (Buzz) (, , , , )

Voila ça m’a fait mourir de rire, cela ne sert absolument à rien mais bon j’aime bien. Et puis le plus grand me rappelle une peu Bill Gates.

Ces deux gamins s’éclatent comme des petits fous.  Cela me rappelle mes premiers pas de danse sur Michael Jackson dans ma chambre en sachant pertinemment que ma voisine me voyait par la fenêtre et qu’elle allait m’en parler le lendemain au collège.

Permalien 2 commentaires

8ème nuit du Swing Gitan avec des pointures

décembre 17, 2008 at 3:51 (General) (, , , , , , , , )

adrien1

Bon je vous passe le mot, ça risque de tout déchirer ….

si vous êtes sur paris et que vous aimez un peu le jazz manouche, que dis-je le jazz … foncez.

Au programme un de mes guitarist préféré Adrien Moignard. Plus d’info sur Djangostation.


Permalien Laisser un commentaire

Qui suis je et qu’est ce que MusGeek ?

décembre 17, 2008 at 3:21 (General) (, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , )

Qui suis-je ? Je suis un jeune homme de 29 ans, qui travaille depuis 5 ans dans les domaines de l’informatique sur Paris. Je ne suis pas particulièrement fana de mon métier, mais je ne crache pas dans la soupe. Cela me permet de vivre et me laisse suffisamment de temps pour faire les choses qui me tiennent à coeur à côté.  Justement qu’elles sont ces choses me demanderez-vous ?  (Je parle ici de choses et non de personnes, je vois ma copine venir avec ses gros sabots)

La musique tout d’abord, j’y consacre une énorme partie de mon temps libre. J’ai commencé la guitare à l’âge de 12 ans, je crois. Je me suis arrêté à 13 ans (oui c’était juste pour impressionner les filles à l’époque). J’ai repris l’instrument à 18 ans (c’est tard je sais, mais encore une fois c’était pour les filles). Mes maîtres étaient alors LED ZEP, METALLICA et PINK FLOYD. J’ai commencé à jouer en groupe, en école d’ingénieurs à  21 ans. Groupe de rock, bien évidemment, du nom de « Doshimbeh » (qui signifie Lundi en iranien) qui a changé de nom lors d’une fusion géniale avec le groupe « Les Clip’s » pour devenir alors « Katzenjammer ».  Ce fût ma première vraie expérience en studio et sur scène. Depuis je n’ai pas pu décrocher. Ça me colle à la peau et je ne sais pas comment faire pour m’en débarrasser. En 2004, je débarque à Paris et me trouve soudain une passion dérangeante pour le jazz et plus particulièrement pour le jazz manouche.

C’est vrai quoi ces envolées tziganes, cette sonorité et cette virtuosité des instrumentistes jazzeux ne me laisse pas de marbre et je décide de me lancer en deux étapes. Prendre des cours et jouer en groupe. Pour la première phase de mon plan diabolique je commence par contacter Daniel Beja du groupe Palinka. Coups de foudre pour son jeu et sa pédagogie, je continue les cours avec lui pendant 1 an, une fois par semaine et surtout 3 ou 4 heures de travail quotidien. L’année suivante, je poursuis ces cours avec Samy Daussat, l’excellent guitariste de jazz manouche qui est à l’origine de la moitié des méthodes actuelles traitants du sujet.  Et enfin je rencontre le grand Serge Krief, qui reprend mon éducation musicale depuis le début. Il me retourne le cerveau comme disent les jeunes et m’apprend la vie. Je continue encore les cours avec lui et sincèrement je ne me vois pas arrêter un jour. En parallèle, je joue dans deux formations. La première est Taji Quartet (formation de trois guitares + une clarinette) qui n’a pas encore de myspace, et la deuxième c’est Didekies (2 guitares, 1 violon, une clarinette et une contrebasse) qui joue très souvent sur Paris et que vous pouvez découvrir ici www.myspace.com/didekies. Venez nous écouter d’ailleurs à l’occasion (un peu de pub ne fait pas de mal).

Ce que j’écoute par-dessus tout, c’est du jazz manouche évidemment. Biréli lagrène, Serge Krief bien sûr,  Angelo Debarre, Wavau Adler, L’ensemble Zaïti, et bien d’autres. Je m’inspire de ces gens-là également même si pour moi une seule personne a tout créé et il s’agit de dieu en personne, j’ai nommé Jean-Baptiste Reinhardt, alias Django Reinhardt. En dehors de ce miraculé, il m’arrive de dévier légèrement mon écoute vers des choses plus traditionnelles comme « Bratsch » ou « Goran Brégovich » ou un peu plus rock comme « Debout sur le zinc ». Mais vous aurez remarqué, mon oreille reste très sensible aux influences de l’est.

Bon en dehors du son, j’aime également les comics et surtout, et c’est là où vous allez vous foutre de ma gueule mais je m’en fous, je suis un geek. Qu’est-ce qu’un geek ? C’est un gars qui travaille, de préférence, dans l’informatique, qui lit des comics, qui adore les grosses productions américaines (encore plus, s’il s’agit de super héros issus de comics) et qui adore avoir le dernier téléphone tactile à la pointe de la techno, à savoir l’iPhone ou la dernière grosse télé écran plat HD. Je passe chaque matin 20 minutes sur les sites et blogs de geeks et je suis inscrit sur tous les sites de réseaux sociaux genre facebook, myspace ….

Bon parlons de choses sérieuses : MusGeek. Comme vous l’aurez tous compris, il s’agit de la réunion des mots « music et geek », certes. Il s’agit précisément de bloguer tout ce qui me passe par la tête et qui a un rapport de près ou de loin avec la musique. Sur le même modèle que mes amis geek qui testent la dernière application pour iPhone ou le dernier soft de retouche d’images de chez Apple, et bah moi je testerai pour vous, disons, ma guitare et mon ampli 🙂 Bon ça fait un peu court, mais en vrai je parlerai également de rock, de jazz, de salsa ou encore des buzz récents, ou je vous filerai des plans à la guitare ou bien je testerai la dernière application iPhone qui fait métronome ou accordeur. Bref, je parlerai de musique comme un geek ou disons, que je parlerai de musgeek. Tout cela bien entendu dans l’unique but d’arriver à acquérir suffisamment de notoriété pour qu’Apple ou Gibson m’envoient un jour leurs produits à tester et que je les garde. On est d’accord !

Permalien Un commentaire