S’enregistrer à prix moyen

mars 4, 2009 at 2:09 (Matos) (, , , , , , , )

Cela fait quelques temps que j’envisageais de faire un post sur la chaine d’enregistrement que j’utilise à la maison. Loin de pouvoir rivaliser avec les home studio des gens qui ont fait de la MAO leur passion, je vous propose de parler d’une solution ayant un cout moyen, à savoir 300 euros environ pour toute la chaine.

169514_800Tout d’abord le micro. Il s’agit d’un T.Bone sc 450, micro statique large diaphragme à condensateur cardioïde, voila pour les trucs compliqués, et pour faire plus simple disons que c’est un super micro de qualité presque studio qui restitue fidèlement ce qu’on lui donne en entrée. En revanche comme tout micro statique il ne faut pas oublier qu’il capte tout, et quand je dis tout c’est tout ! La copine qui bouge sur sa chaise à l’autre bout de la pièce vous allez l’entendre sur l’enregistrement 🙂 On peut trouver ce micro sur le site thomann.de pour 98 euros. Et si vous n’êtes pas convaincu, allez lire les avis ICI. N’oubliez pas qu’il faudra une alim phantome 48V pour faire fonctionner ce bijou. C’est vraiment la solution idéale en matière de rapport qualité/prix pour faire un enregistrement de voix, d’instruments acoustiques ou éléctriques pour les fanas d’ampli et de sons saturés (micro à mettre devant l’ampli hein :))

16443Passons à la carte son, qui n’en est pas vraiment une d’ailleurs, puisqu’il s’agit du boitier externe MobilePre de chez M-Audio. Une interface USB 1.1 permettant de connecter 2 instruments en même temps. Chaque ligne est dotée d’une entrée XLR et une entrée ligne. L’appareil fournit une alim phantome (donc c’est réglé pour notre micro) et un pré-ampli assez basique. Les convertisseur embarqués sont des convertisseurs 16bit/48kHz amplement suffisants pour une utilisation à la maison. En vente sur Thomman pour 115 euros

whatsnew_hero20090106Et enfin le séquenceur que j’utilise est simple mais efficace puisqu’il s’agit de Garageband de Apple qui reconnait tout mon matos sans problème. Vous pouvez également utiliser un simple Audacity sous PC (open source) ou d’autres bêtes de courses comme Cubase ou Nuendo de chez Steinberg (surtout si vous avez de l’argent à mettre dedans). N’oublions pas l’excellent Logic Pro (que j’ai eu la chance d’utiliser) qui reste selon moi incontournable, encore faut-il être sous MAC. Revenons à GB, juste pour dire que ce petit soft livré de base dans le MAC possède tout ce qu’il faut en terme de loop instrument mais également des compresseurs et autres effets nécessaires à l’ingé de son du dimanche que je suis.

Pour info, les enregistrement que je fais sont la plupart du temps en acoustique pur et il est clair que je ne tire pas profit de toute la souplesse de ce système qui a pour avantage d’être très mobile (facilement transportable en répét) en plus d’être efficace.

Enfin parlons du casque, puisque pour pouvoir enregistrer en multi-pistes il faut pouvoir écouter les autres pistes sans pour autant les ré-engistrer via le micro. Je n’ai pas trop de conseils à vous donner sur ce point la. J’utilise un casque d’ipod mais il vivement recommandé d’utiliser un casque fermé. Il existe tout un tas produit sympa pour une centaine d’euros sur www.thomann.de encore une fois.

md50_popVoila tout est dit, enfin je crois. Et puis pour la route une petite démo one-shot enregistré en 10 min. Impro sur la grille de « Hungaria ». C’est du jazz manouche. Comment ça, ça ne vous étonne pas ? Indulgence, c’est juste pour montrer que le son est plus que correct, surtout quand on enregistre dans une grotte comme mon salon. Il n’y a pas de reverbe ni de compression, les pistes sont brutes et la guitare utilisée est une Dupont MD50.

Publicités

Permalien 3 commentaires

JCFrog nous en met plein le jambon

février 24, 2009 at 8:31 (Buzz) (, , , , )

à nous autres manouchonautes 🙂 mais ça fait du bien !

Voici une parodie maison des tutos de guitare manouche en EXCLU TOTALE pour Musgeek. Oui messieurs dames, aujourd’hui est un grand jour pour votre blog préféré. A marquer d’un grand J dans vos agendas, non par pour « Jour » mais pour « Jérôme ».

Merci à toi Ô grand maître blogueur qui m’a tout appris (d’ailleurs sans ton art je n’aurai pas su comment embarquer cette video dans ma page 🙂 )

Bref un bon délire du père JC qui m’a presque fait hurler de rire, avec mon boss en face de moi ça le fait moyen 🙂

Thx copain 😉

Vodpod videos no longer available.

more about « La guitare manouche, by JCFrog on Vimeo« , posted with vodpod

Permalien 11 commentaires

Un concert mythique

février 12, 2009 at 12:17 (A écouter) (, , , , , )

gipsyguitars-2Hier soir se réunissaient Angelo Debarre, Serge Camps (Du groupe Opus 4) et Frank Anastasio, à l’Atelier Charonne pour un concert mythique. La formation se retrouvait après une pause de 20 ans, puisque l’album de la première rencontre entre ces trois gaillards est sorti en 1989. C’est donc des morceaux du fameux Gypsy Guitars  enregistré à « la Roue Fleurie » que nous a principalement proposé le trio.

Avant toute chose, sachez que selon moi, il s’agit d’un des meilleurs albums de jazz manouche et qu’il est indispensable de posséder une exemplaire de ce disque au même titre que l’intégrale de Django ou que le Tziganskaïa de Matelo Ferret.

C’est donc avec une impatience gigantesque que j’attendais de voir le trio que j’écoute en boucle dans mon méga iPhone, enfin sur scène et c’est parce que je suis un peu Sado-Maso que j’ai décidé de me présenter sur les lieux 1h30 avant le concert. A mon arrivée la salle est vide, seul le trio fait les derniers réglages et c’est déjà des frissons qui me parcourent le dos. Il y a quelques choses de magique dans l’air et cela se propage très bien grâce à cette ambiance très jazzy imposée par les lieux. La lumière feutrée de la salle prête a accueillir un max de monde donne l’impression d’être un peu ailleurs. C’est vraiment le calme avant la tempête.

Pris d’une envie de nicotine mais également pour laisser les musiciens faire ce qu’ils ont à faire en toute tranquillité je décide d’aller attendre mon poto guitariste David à l’extérieur.  Un peu plus tard dans la soirée alors que David et moi continuions à préparer notre cancer, Angelo en personne vient nous parler (le talent au service de l’humilité). On apprend que beaucoup de bonnes choses et notamment plusieurs nouveaux albums nous attendent pour 2009. On voit également à quel point le bonhomme a su rester simple et accessible malgré la reconnaissance que lui porte les aficionados.

photo221h15 : C’est le début des festivités, ça démarre avec un gros blues en mineur, qui comme sur l’album fini par voir son tempo doubler. Angelo se chauffe et pour notre plus grand plaisir ça décoiffe même quand il est en phase de rodage.

Le trio reprend à merveille tous les titres de l’album (d’ailleurs la pochette de l’album servait de set-list au groupe). Mention spéciale pour la Gitane, la valse de Tchan Tchou qu’Angelo a su faire étinceler grâce à son coup de plume légendaire. Serge Camps à une énergie de dingue et une musicalité hors norme, Frank Anastasio un groove de folie mélangé à une facilité déconcertante, Angelo fidèle à lui même et à son nom, avait des ailes hier soir et pourtant c’était le public qui était sur un nuage.

La formation fini avec quelques chansons interprétées par Serge Camps qui de sa voix profonde a su émerveiller nos petites oreilles. S’enchainent alors « ma première guitare », « les deux guitares » et d’autres titres qu’on a pas l’habitude d’entendre dans les bœufs parisiens.

Swing et musiques tziganes se succèdent, s’entremêlent, se complètent et laissent place à un voyage de l’esprit au-delà des toutes nos espérances.

)

Une petite de Django gratos 🙂

Vers 23h30 : Arrivée de Sébastien Giniaux, et j’ai même cru apercevoir un certain Adrien Moignard dans le public. On se dit alors qu’un bœuf gigantesque se prépare. Angelo, Giniaux et Moignard ! Manquerait plus que Costel Nitescu se pointe et les carottes seraient cuites. D’autant plus que Serge Camps laisse sa place à un autre guitariste ami du trio du Gypsy Guitars mais dont malheureusement j’ai oublié le nom. S’enchainent alors plusieurs standards de derrière les fagots. Ca sent le boeuf à plein nez.

00h25 :  Pas de bœuf géant, car le patron du bar fait signe aux musiciens. Il est temps et Angelo annonce le dernier morceau en compagnie de son ami dont malheureusement je ne me rappelle toujours pas le nom (voir photos. Et si quelqu’un connait le gratteux qui joue à droite d’Angelo qu’il me fasse signe)

Bref une grosse claque dans ma gueule, et comme disait l’autre j’ai bien envie de tendre l’autre joue. D’ailleurs si vous voulez faire comme moi, il vous reste encore une chance, ce soir même endroit même heure le trio remet ça et ne les loupez pas, sinon il faudra attendre encore 20 ans 🙂

Merci aux musiciens.

Permalien Laisser un commentaire

La gitane

janvier 26, 2009 at 9:21 (Pédagogie) (, , )

Bonjour les amis, pour ce premier billet de la semaine j’ai choisi de me mettre à nu puisque c’est une interprétation de la gitane que je vous propose. Cette magnifique valse de Tchan Tchou Vidal est l’un des standards de jazz manouche les plus connus mais l’un des moins joués.

C’est une valse à 3 temps standard, sauf qu’elle est divisée en 4 parties bien distinctes et chacune encore plus difficile que la précédente. J’ai fait ces vidéos pour deux raisons, la première : avoir des retours. La deuxième : avoir une vidéo de moi alors que ça doit être la première ou la deuxième fois que je la joue en entier. Quand je l’aurai vraiment dans les pattes, j’en referai une autre et l’ancienne me servira de vidéo témoin (c’est ça la deuxième raison au fait).

ATTENTION CECI N’EST PAS UN TUTO !

bref voici la gitane …. désolé pour la tête un peu fatiguée, je sortais du lit encore une fois. 🙂

Permalien 10 commentaires

Et l’impro alors

janvier 16, 2009 at 3:47 (Pédagogie) (, , , , )

Chose promise chose due … voici un tout petit aperçu de l’improvisation en jazz manouche

la qualité n’est pas extra et pour cause je viens de me réveiller et surtout je suis moi même en plein apprentissage du style, donc un peu de compassion les copains …

allez gros bisous… ah non j’oubliais : pour les playbacks de Stephan Wrembel c’est ici : http://www.stephanewrembel.com/rhythmtracks.html

Permalien 3 commentaires

Les accords manouches

janvier 16, 2009 at 3:36 (Pédagogie) (, , , , , )

Voici le premier de deux posts pseudo-tutorial, et je dis bien pseudo.

Enfait je ne me considère vraiment pas comme quelqu’un de doué pour enseigner et donc je me contente dans ces vidéos de donner une idée de comment le jazz ou plus particulièrement le jazz manouche se joue-t-il.

C’est vrai quoi on me pose tout un tas de questions, « comme c’est quoi ces accords étranges que tu joues ? » , ou encore « comment on fait pour improviser ? » , « est-ce vraiment de l’impro ? », C’est pour répondre à ces questions que je me permets de pondre ces vidéos (deux vidéos pour l’accompagnement, et une qui viendra dans un autre post pour l’impro)

Et la deuxième partie de la même vidéo :

pour résumer, la grille est la suivante : Gm – % – % -% – Cm – Cm – Gm – Gm -D7 – D7 – Gm – Gm

et la grille enrichie : Gm6 – D7 – Gm6 – G7 – Cm6 – Cm6 – Gm6 – Gm6 – Eb7 – D7 – Gm6 – Eb7/D7

Remarque : je viens de visionner les vidéos et je me rend compte qu’il y a un décalage, donc pour info les coups de médiators sur la pompe sont descendants et non montants  😉

Permalien 5 commentaires

Samy Daussat, une étrange simplicité

décembre 18, 2008 at 4:03 (A écouter) (, , , , )

Un petit billet pour vous parler de mon ancien prof de guitare manouche qui va sortir un nouvel album en 2009. En 1 an de cours avec le bonhomme j’ai évidemment énormément appris mais surtout j’ai compris qu’il n’était pas nécessaire  de faire complexe pour que ça sonne ! Bon c’est encore plus dur à mettre cette simplicité en pratique que de s’entraîner à faire les 24 du manche pour citer Romane.

Samy le fait très bien, il a un swing de déglingo et un phrasé digne de Django lui même. Non, la comparaison n’est pas douteuse je trouve, car le maître lui même penche toujours vers la note qui tue plutôt que vers les 10 notes qui font juste mal, si vous voyez ce que je veux dire.

Bref en parcourant les forums ce matin je tombe sur cette info pas encore confirmée : Album de Samy pour début 2009 en trio avec David Gastine (guitare, chant), Claudius Dupont (contrebasse) et en avant première quelques vidéos avec notamment des compos du trio. En voici une, pour les autres cliquez au bon endroit dans youtube 😉

La grande classe ce Samy !

Permalien Un commentaire